Le commerce équitable made in France sur TF1

Publié le 04 septembre 2017 - Dernière mise à jour le 13 octobre 2017
Commerce équitable made in France TF1

Autorisés depuis seulement trois ans, les produits du commerce équitable issus de filières françaises connaissent une croissance impressionnante.

Le 22 août dernier, le 20H de TF1 faisait le point avec producteurs et consommateurs sur les raisons de cet engouement.

Le reportage se concentre sur une question essentielle : le commerce équitable made in France profite-t-il vraiment aux agriculteurs ?

 

Enquête avec les productions de terr'etic commercialisées sous notre marque paysans d'ici

Pour le coup, avec le commerce équitable made in France, pas besoin de visas, ni de traducteurs pour mener l'enquête, seul suffit un billet de train pour Saint-André-la-Côte, le plus haut village des Monts du Lyonnais. Et nous voici en compagnie de Marc Guyot, producteur fruitier de Terr'Etic.

Dans cette campagne jardinée où l'élevage laitier domine, la culture de fruits rouges est traditionnellement présente. On parle même de terroir d'excellence pour les petits fruits.

Marc Guyot y cultive notamment des groseilles et des fraises. Avec 3 autres producteurs réunis au sein de Terr'étic, il est à l'origine, depuis 2012, des confitures de groseilles, de pêches de vigne et du coulis de fruits rouges Paysans d'ici.

Avec leur atelier de transformation, ils dégagent plus de valeur de leur récoltes. 


 

Équitable, vous avez dit équitable ?

L'ouverture du commerce équitable aux agriculteurs français date officiellement de juillet 2014. Une nouvelle définition du commerce équitable a été inscrite dans la loi « Économie Sociale et Solidaire » et sa rédaction élargit le commerce équitable des producteurs des pays du Sud aux producteurs français.

Les entreprises sont depuis autorisées à utiliser la mention « commerce équitable » sur des produits français... à condition de respecter les 5 exigences suivantes :

  1. les producteurs ciblés par le commerce équitable sont membres de coopérative avec une gouvernance démocratique
  2. les parties s’engagent sur un contrat de trois ans minimum
  3. l’acheteur verse un prix rémunérateur, établi sur la base des coûts de production
  4. l'acheteur paie une prime supplémentaire obligatoire destinée au financement de projets collectifs visant à renforcer les capacités et l'autonomisation des organisations
  5. la traçabilité des produits doit pouvoir être fournie

Cet article 94 facilite, depuis, le travail de contrôle des allégations de commerce équitable par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

Lorsque nous avons lancé notre démarche de commerce équitable avec des producteurs français en 2011, le législateur n'était pas encore passé par là. C'est pourquoi nous avons formalisé nos engagements envers les producteurs dans une charte qui comprend 24 critères articulés autour de l’agriculture paysanne et du commerce équitable.

Lire la Charte Paysans d'ici

charte commerce équitable nord nord ethiquable

 


produits équitable bio france paysans d'ici

Aujourd'hui Paysans d'ici propose une trentaine de produits issus de 11 organisations de producteurs
 
D'autres articles sur le même thème
Haut de page