Haïti à l'honneur au Salon du Chocolat

Publié le 19 novembre 2013 - Dernière mise à jour le 04 décembre 2014
chocolat noir haïti équitable bio ethiquable

Haïti n’est pas seulement le pays le plus pauvre de l’Hémisphère Nord sur lequel on se penche quand un ouragan vient le dévaster. C'est aussi un pays où sont cultivés des variétés anciennes de cacaoyers typiques de Caraïbes... Et cela n'a pas échappé aux visiteurs du salon du chocolat.

 
ETHIQUABLE remercie chaleureusement les équipes d'AVSF ainsi que les quatre représentants de la FECCANO : Guito Gilot, Jude Dorastin, Yolette Exama et Joseph Serjuste.
Ils ont porté haut et fort la voix des producteurs de cacao d’Haïti. Aujourd’hui, les grands chocolatiers français découvrent leur chocolat et plusieurs d’entre eux l’ont mis à l’honneur dans leurs créations. La meilleure récompense pour nos amis d'Haïti !

Sur le Stand d'AVSF au Salon du Chocolat, notre chocolat Noir 72% Haïti en a séduit plus d'un...
 

Cet article est (bien) inspiré par l'excellent blog 'Même pas mal' d'Anne-Sophie Novel et publié avec son aimable autorisation. 
 

5 ans de travail avec la coopérative FECCANO

En Haïti, deux variétés de cacao non-hybride sont cultivées : le criollo et trinitario. Problème : pendant longtemps les 4000 tonnes de fèves de cacao récoltées chaque année n’étaient pas valorisées sur le marché mondial, à la différence de celles produites dans d’autres pays des Caraïbes (Trinidad, République Dominicaine, etc.). Le cacao d’Haïti était jusqu'à maintenant destiné au marché de masse, englouti dans une production industrielle de médiocre qualité. Autrement dit, dans le monde des chocolatiers, le cacao d’Haïti n’existait pas. 

Pour cause, la non fermentation des fèves haïtiennes : étape indispensable pour libérer les "précurseurs" d’arômes et obtenir un produit de qualité. 

"Sans cela, la production haïtienne s’exporte sur le marché américain à un prix très bas, où elle est assemblée avec d’autres origines pour des produits chocolatés ordinaires", explique l’ONG Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) qui, forte de ce constat, a décidé en 2009 de former les producteurs locaux au processus de fermentation du cacao.
 

Comment améliorer la qualité du cacao haïtien ? 

Pour monter en gamme et répondre aux exigences de cacao fin fermenté du marché européen, AVSF et ETHIQUABLE ont travaillé avec la fédération de six coopératives de 1770 petits planteurs de la FECCANO au Nord d’Haïti.

feccano-haiti-cacaocarte.jpg

Ecouter l'interview des producteurs réalisée par Anne-Sophie Novel

Sur place, l’ONG AVSF a formé les producteurs aux techniques de fermentation du cacao et participé à l’installation de quatre centres de fermentation et un centre de collecte et de conditionnement. AVSF a aussi soutenu la Fédération dans l'obtention et le contrôle des certifications "commerce équitable et "biologique" tout renforçant ses capacités techniques et commerciales avec la formation permanente de leaders et cadres des coopératives en gestion et administration.

Dès 2008, ETHIQUABLE se rend se place et réalise combien le nombre d'intermédiaires dans la filière haïtienne joue sur un qualité médiocre et à quel point la dépendance aux "voltigeurs" (intermédiaires) est forte.

L'évidence est là : si ETHIQUABLE ne s'engage pas à commercialiser une tablette avec les fèves de FECCANO, qui le fera ?

Pour renforcer l'expertise sur la fermentation  de la FECCANO, ETHIQUABLE organise un transfert de compétences entre ses coopératives partenaires : en 2011, puis en 2013, des producteurs de cacao de CEPICAFE au Perou et de FONMSOEAM en Equateur viennent former les producteurs de la FECCANO.

ETHIQUABLE développe dans un premier temps des tablettes de chocolat "pur origine Haïti 72 % cacao", puis intègre cette origine pour massifier les volumes dans d'autres tablettes.

chocolat-noir-baies-roses-cepicafe-noranchocolat-noir-caramel-pointe-de-sel_fecc

 

Quel impact en Haïti ?

ETHIQUABLE participons de fait à la modification des règles instaurées par les deux exportateurs en situation de monopole régional (95% du cacao exporté).

Devenue première coopérative haïtienne exportatrice de cacao fermenté, certifié équitable et bio, en 2011, la FECCANO offre maintenant aux paysans membres un prix de 30 % supérieur au tarif habituel pour leur production, tout en réalisant des investissements essentiels à la communauté.

Christophe CHAUVEAU, directeur des programmes de coopération chez AVSF, témoigne aussi du succès rencontré : "en quelques années, nous sommes passés d’un cacao bas de gamme, acheté à bas coût par de grands intermédiaires, à un cacao de très haute qualité, un grand cru recherché par les chocolatiers français. La récente sélection du cacao de la Feccano pour les "International Cocoa Awards" rend très fiers tous les petits producteurs de la coopérative. Elle les incite à poursuivre le travail engagé vers plus de qualité et d’équité ».

Commentaires

Soumis par lacoste le
bonjour, super la présence de ces producteurs au salon du chocolat et la reconnaissance d'un produit particulier et du travail fourni. merci
Haut de page