Inauguration de l'usine de fabrication de chips bio de la coopérative agropia - Pérou

Sauvegarder les variétés endémiques et créer de la valeur ajoutée pour les petits producteurs de pommes de terre natives
 
Reconnu comme le berceau de la culture de la pomme de terre, le Pérou renferme la plus grande variété au monde : les pommes de terre natives ou « papas nativas ». Essentiellement destinées à la consommation des familles, ces variétés ne sont pas commercialisées sur les marchés nationaux et internationaux, qui préfèrent les variétés hybrides et standardisées.

Coopérative de petits producteurs AGROPIA :

Créer de la valeur pour développer les conditions de vie
des petits producteurs et de leurs familles

Dans la circonscription de Pazos, appartenant à l'une des régions les plus pauvres du Pérou, la région de Huancavelica, une coopérative de petits producteurs de pomme de terre natives, AGROPIA, perpétue la culture de plus de 400 variétés de manière écologique. 90 hommes et femmes, tous petits producteurs, souhaitent à travers cette activité améliorer les conditions de vie de leurs familles.
Depuis 8 ans, AGROPIA bénéficie pour cela du soutien conjoint de la SCOP française Ethiquable (aide à la création de produits adaptés à l'export et nouveaux débouchés commerciaux) et de l'ONG AVSF - Agronomes et Vétérinaires sans frontière (appui technique, accompagnement sur le process de certification bio).
Ainsi, en quelques années seulement, la coopérative est passée à une culture en bio, certifiée ECOCERT.
Elle a mis en place un process de transformation des pommes de terre en chips afin de valoriser ces variétés, à l'export, comme sur le marché national. En faisant transformer eux-mêmes leur production, les petits producteurs d'Agropia offrent de meilleurs débouchés à leurs récoltes,
créant de la valeur supplémentaire au sein de la coopérative.
 
 

Usine Agropia : 

relocaliser la valeur ajoutée chez 
les producteurs

 
Le process de transformation de la pomme de terre en chips nécessite de lourds investissements et un savoir-faire technique important. C'est pourquoi la transformation était sous-traitée jusqu'à présent, auprès d'une usine spécialisée et basée à Lima.
Aujourd'hui la coopérative crée le chaînon manquant à la filière, en ouvrant sa propre unité de transformation. Huit années d'effort, de travail sur la qualité des productions, et d'étroite collaboration avec Ethiquable et AVSF permettent aujourd'hui d'ouvrir une unité dédiée.
 
La construction du bâtiment de l'usine a été rendue possible grâce au soutien financier de différents partenaires d'AGROPIA. La coopérative Ethiquable avec un investissement de 50 000 $ a fortement appuyé ce projet clé pour le développement de ce partenaire, aux côtés des autres partenaires financiers du projet : institutions gouvernementales, institutions de coopération (Union européenne, Rabobank) et des ONG, AVSF et son partenaire péruvien CEDINCO.
 
 
Contact Presse - Cécile Charrier – ccharrier@ethiquable.coop
 
 
Haut de page